Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Prix Dourdan Poche
  • Le blog du Prix Dourdan Poche
  • : Ce blog sert de lien entre les professeurs documentalistes de la ville de Dourdan, les professeurs de français, leurs élèves, les professionnels du livre de Dourdan, les auteurs et tout lecteur intéressé par ce prix littéraire d'ouvrages parus récemment au format poche.
  • Contact

Recherche

Archives

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 16:35

L'auteur :  Né en 1973, Samuel Benchetrit est un écrivain, comédien et réalisateur français.
Il a notamment réalisé Janis et John et J'ai toujours rêvé d'être un gangster. Auteur de romans et de pièces de théâtre, il a publié Récit d'un bonheur, Les Chroniques de l'asphalte ou encore les pièces Comédie sur un quai de gare et Moins deux.


 Résumé : Le héros de ce livre, c'est Charly, un gamin de dix ans, d'origine malienne, qui vit dans une cité de banlieue.
Son regard innocent enchante le monde sordide dans lequel il évolue. Mais vous ne trouverez aucun misérabilisme chez Samuel Benchetrit, plutôt de l'humour et de la tendresse...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Prix Dourdan Poche - dans Sélection du Prix Dourdan Poche
commenter cet article

commentaires

CDI sarcey 16/03/2012 13:23

Dans ce nouveau numéro de The New Word, notre journal littéraire, veut vous faire découvrir, si cela n’est peut-être pas encore fait, le roman de Samuel Benchetrit, que vous connaissez déjà
peut-être pour Les Chroniques de l’Asphalte parues en 2005, 2007 et 2010.


Ce fameux roman n’est autre que Le Cœur en dehors paru en août 2009 aux éditions Grasset et Livre de Poche. Samuel Benchetrit met en scène un garçon de dix ans nommé Charles Traoré, mais que tout
le monde l’appelle Charlie. Charlie est un personnage touchant et atypique d’origine malienne, qui vit dans une banlieue parisienne. Sa vie se résume au collège, à ses amis, à sa mère, à son frère
drogué, et à Mélanie, une fille dont il est follement amoureux. Malgré tout, Charlie est un bavard, un rêveur, toujours un peu absent, il se pose des questions sur la poésie, la vie, sur ses amis,
sa famille. Charlie est un enfant plein d’innocence, de naïveté, qui parcourt sa cité en repensant aux moments passés.

Dans cet ouvrage, Samuel Benchetrit s’exerce à un style d’écriture particulier. En effet, il n’écrit pas en utilisant le niveau de langue courant ou soutenue, mais dans un langage plus familier,
propre à l’environnement dans lequel évolue son héros. Ce qui peut choquer les lecteurs, c’est cette différence entre cette manière d’écrire, et celle habituellement utilisée dans les œuvres
littéraires. Lors de la lecture, nous suivons Charlie lors d’une journée, où tout va changer pour lui. D’ailleurs, les chapitres n’ont pas de titres particuliers, seulement l’heure à laquelle se
déroule la partie de la journée. Charlie nous montre avec son regard d’enfant le monde tel qu’il le voit, l’imagine. Sa vision du monde, des adultes, de la vie en elle-même, nous émeut et nous
attendrit. Charlie a cette petite étincelle en lui, qui ne demande qu’à briller de milles feux. Nous l’apercevons à la lecture de ce roman. C’est un enfant qui ne demande qu’à sortir, qu’à
s’exprimer, comme s’il cherchait seulement à jeter son cœur en dehors. A travers ce regard innocent, il arrive à nous décrire à la perfection ce qu’il pense, ce qu’il ressent. C’est une de ces
personnes qui n’ont pas peur de dire ce qu’elles pensent, ce qu’elles ressentent. Elles sont juste intimidées par ce monde qui les entoure.


Pour conclure, nous vous conseillons tout particulièrement ce livre, qui est tout simplement un appel au sourire. En espérant qu’il vous fasse mettre votre cœur en dehors.



Rachel

CDI sarcey 16/03/2012 13:18

Le Cœur en dehors est un livre publié par Samuel Benchetrit en 2009. Ce qui nous a marqué dans ce livre est que nous observons le monde du point de vue de Charlie, un enfant. Cette approche change
des autres récits à focalisation interne majoritairement écrit du point de vue d’un adulte ou d’un adolescent, on a une tout autre vue de la banlieue grâce à Charlie. Ce livre est écrit dans un
style naïf et enfantin. L’auteur y a regroupé de nombreux clichés. En effet , Charlie est un jeune noir d’origine malienne, vivant dans une banlieue avec une mère étrangère et un frère drogué,
amoureux d’une petite blanche bourgeoise.

Ce qui est étonnant c’est que l’histoire se déroule dans un délai particulièrement court, moins d’une journée. Mais durant tout le récit, Charlie nous raconte de nombreuses anecdotes de son passé
car les enfants font beaucoup de lien entre le passé et le présent ; ce qui nous permet de découvrir son univers et ses pensées.

Le cœur en dehors est un livre qui relate la quête de Charlie pour retrouver sa mère emmenée par la police. Il sera aidé par quelques personnages comme ses amis, son frère, les employeurs de sa
mère et la fille qu’il aime. Le style d’écriture et la vision enfantine ne sont pas sans nous rappeler Le petit Nicolas de Sempé et Goscinny.

Le Cœur en dehors est un très bon livre facile à lire que nous vous conseillons.


Nelson et Nicolas

CDI sarcey 16/03/2012 13:17

Le Cœur en dehors de Samuel Benchetrit est un roman écrit en 2009 paru en Livre de Poche.

Charly Traoré, 10 ans, voit sa mère « se faire embarquer » par la police française car elle n’a pas ses papiers. Il cherche son frère toute la journée. Ce livre est un roman sur l’intégration des
étrangers en France. On peut voir à travers ce récit émouvant que la vie dans la cité n’est pas de tout repos.

J’ai bien aimé ce roman, car il est assez réaliste. Il m’a touchée par son histoire et par la quête qu’entreprend Charly, qui est à la recherche de son frère pour savoir ce qui est arrivé à sa
mère. Ce roman est bien, mais il y a trop de passages détaillés de cette journée spéciale, on aimerait arriver droit au but plus rapidement, par exemple à la page 113 où Charly raconte plusieurs
passages moins importants que sa véritable quête.

Malheureusement ce livre n’a pas de « fin » car on ne sait pas ce qui arrive à sa mère ni la suite de la journée de Charly. Le récit se finit à 23h40 par un poème.

Si vous aimez bien les livres réalistes, empressez vous de le lire.

Emeline G.
Olivia H.

CDI sarcey 16/03/2012 13:16

Cela aurait pu être une journée normale pour le petit Charly Traoré, 10 ans, dans sa cité, partant tous les matins à l’école avec ses amis, espérant croiser le regard de Mélanie Renoir dans la
journée, jouant au foot avec ses camarades après l’école et le soir rentrant chez lui accueilli par sa mère. Mais quand il sort de son appartement ce jour là, à 8 heures, et qu’il voit sa mère se
faire arrêter par la police, il se dit que cette journée ne sera pas comme les autres. Telle est l’histoire imaginée par Samuel Benchetrit en 2009, dans le Cœur en dehors.

Ecrite d’une manière autobiographique, à la façon d’un journal intime, Charly nous raconte sa journée tout en se remémorant de nombreux souvenirs. Avec un langage d’enfant de cité, nous découvrons
un frère drogué : Henri, l’abandon d’un père, les premiers émois…

Même si se langage d’enfant est inhabituel pour un roman, il apporte une petite touche d’authenticité. Et si Charly parle ainsi, on s’aperçoit qu’il aime aussi les poèmes. A la page 18, il dit : «
J’aime bien les poèmes. J’en ai lu quelques-uns de Baudelaire. Et même quand je ne comprends pas, je trouve ça beau. J’ai l’impression que ce n’est pas très important de comprendre vraiment. Ces
hommes là sont différents. C’est comme de ne pas comprendre nos rêves. Personnes nous en veux pour ça. Vous voyez, mon esprit à encore foutu le camp dans dix milles directions. »

Bien que l’histoire soit basée sur des clichés, comme la drogue et les sans-papiers, le fait qu’il soit passionné de poésie et de littérature, contrebalance avec le stéréotype de l’enfant de
cité.



Juliette et Cécile