Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Prix Dourdan Poche
  • Le blog du Prix Dourdan Poche
  • : Ce blog sert de lien entre les professeurs documentalistes de la ville de Dourdan, les professeurs de français, leurs élèves, les professionnels du livre de Dourdan, les auteurs et tout lecteur intéressé par ce prix littéraire d'ouvrages parus récemment au format poche.
  • Contact

Recherche

Archives

14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 15:38

logo-prix-dourdan-poche.gif

Après de nombreuses lectures, nous avons enfin arrêté la sélection des romans pour cette année 2010-2011 !

 

Le jury du prix Dourdan poche s'agrandit cette année puisque 9 classes de 3ème et de 2nde participent ensemble à ce projet.

 

Voici la sélection : nous vous souhaitons de belles découvertes littéraires !

 

L'équipe des documentalistes et professeurs de lettres de Dourdan

 

 31LvqbfNm7L SL500 AA30051k4xKD-eQL__SL500_AA300_.jpg

517OeKm0SdL__SL500_AA300_.jpg419SFZNGTBL__SL500_AA300_.jpg311MqNlHxUL__SL500_AA300_.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Prix Dourdan Poche - dans Sélection du Prix Dourdan Poche
commenter cet article

commentaires

Tamara 01/05/2011 19:34


Tous les jours, Andres vient se poser sur le banc de l’abribus de la ligne numéro 15.Il ne monte jamais dans le bus ; il n’a « nulle part où aller ».Ce banc est pour lui un lieu de rencontres, de
discutions et de partages, où il fait la connaissance de Milush. Milush a 15 ans, lui en a 79.Cependant, malgré ce fossé des générations, une véritable relation se crée entre nos deux personnages
qui deviennent alors des meilleurs amis.
Cette relation entre ces deux êtres, pourtant si différents, est touchante et une belle complicité s’installe .Milush est alors pour Andres l’enfant qu’il n’a jamais eu.
Passe un ange noir est un roman écrit par alternance de narration entre différents habitants de la ville. En outre des deux personnages principaux, nous passons de la voisine boulimique au
chauffeur déprimé et encore d’autres personnages. On s’identifie à ces personnes qui pourraient être nos propres voisins. Ce livre touchant et rempli de tendresse mêle différents sujets de la vie.
Anne Bragance évoque à travers ces histoires, le problème de cette société portée par la solitude, l’individualisme et l’indifférence où chacun finit cependant par partir à la quête de son
bonheur.
Anne Bragance par son style simple et efficace, a réussi à nous plonger au cœur de son roman.


Aurélien Vigier 17/04/2011 13:07


Magnus

Il s'agit d'un roman écrit par Sylvie Germain, qui fut récompensé du prix Goncourt en 2005.

Magnus et l'histoire d'une vie, d'une quête d'identité: celle d'un homme sans nom alors qu'il en à tant.

L'auteur a su garder un bon rythme, avec peu de temps morts, et créer des rebondissements inattendus, comme la rencontre au Mexique et le départ pour la France à la fin du livre. Il y a un bon
suspense, malgré quelques "pirouettes scénaristiques".

En effet, l'accident de voiture, pour éliminer les personnages encombrant de l'histoire, semble une fin bâclée. L'ambiance général est morose, marqué par des pertes perpétuelles, car les
personnages auxquels le héros s'attache le quittent systématiquement. D'autre part, les personnages ne sont pas très attachants, pas assez développés.

Mon avis est donc mitigé: on ne s'ennuie pas mais l'histoire n'est pas captivante. je réserverais donc ce livre aux meilleurs lecteurs.


Poignant Lucie 14/04/2011 11:56


"De l'inconnu, délivrez-moi!
De ce silence, délivrez-moi!
De cet oubli, délivrez-moi!
De la perdition, délivrez-moi!
De mon absence, délivrez-moi!
Moi qui suis innommé, de grâce, nommez-moi!
De cette perdition, de grâce, sauvez-moi!
De grâce, écoutez-moi! Entendez-moi...
M'entendez-vous?
May, m'entends-tu?
Lothar, m'écoutes-tu?
Peggy, me pardonnes-tu?
Et toi ma mère ma brûlée ma brûlure, m'entends-tu?
Où êtes vous? Que dites vous?
M'entendez-vous?"

Prière d'espérance et d'appel, ce roman est pareil à un récit de guerre : il y a l'origine du conflit, il y a la stratégie, le combat, quelque fois un relâchement, une pause ou un moment
d'armistice, et il reprend en boucle et ne s'arrête, pour les acteurs, jamais. Il n'y a plus jamais de paix en soi. Pour le héros, il y a son enfance vécue dans le mensonge, une adolescence
solitaire et tourmentée,une vie entière pour lutter contre lui même. Il y a quelques fois aussi, comme à la guerre, les moments où celui-ci suspend son combat personnel, passe de bons moments, ne
cherchant plus rien, vivant au jour le jour, paisiblement, avec les personnes aimées. Mais la guerre ne s'arrête jamais, le combat reprend toujours.
Magnus, un livre, une histoire, un personnage à la fois naïf, blessé, tourmenté, balloté de tous les côtés, à la fois adolescent voire enfant dans sa vie d'adulte. Une vie commencée dans le
mensonge et terminée dans une fausse paix, une paix de soi-même qui, finalement ne sera jamais acquise.


Rivière Pierre 2nde 4 Sarcey 07/04/2011 09:46


Critique de Trois Carrés Rouges sur Fond Noir de Tonino Benacquista.

Antoine est un homme banal, accrocheur de toiles le jour, joueur invétéré de billard français la nuit. Voila, c'est ça, sa passion, sa raison de vivre. A cause d'une toile, différente des autres,
sa vie va basculer. A cause d'une toile, sa main droite va être sectionnée, emportant avec elle tous ses rêves de gloire. Il s'en suit alors un polar intense aux couleurs sombres, mélangeant
criminalité et peinture. S'ajouteront à ce tableau les teintes de la spéculation, de l'argent et de la vengeance.

Benacquista dépeint dans cette œuvre une intrigue saisissante, cocktail de suspense et d'action faisant de ce livre une véritable réussite.


Cuny Caroline 06/04/2011 18:32


Comment continuer à vivre avec une main en moins quand notre seule passion nécessite l'utilisation des deux ?

C'est le récit d'Antoine. Employé dans une galerie d'art le jour, il vit sa passion la nuit et rêve de devenir champion dans sa discipline : le billard.
Mais lorsqu'il se retrouve à l'hôpital une main sectionnée pour avoir tenté d'arrêter un voleur de toile, le jeune homme n'a plus qu'une idée en tête : la vengeance.
Il va devoir apprendre à se servir de sa main "débile" mais le plus dur sera sans doute de commencer à l'accepter.

Plein d'humour et de suspens, ce roman captivant nous introduit dans le monde de l'art moderne, mêlant ingénieusement peinture et criminalité.