Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Prix Dourdan Poche
  • Le blog du Prix Dourdan Poche
  • : Ce blog sert de lien entre les professeurs documentalistes de la ville de Dourdan, les professeurs de français, leurs élèves, les professionnels du livre de Dourdan, les auteurs et tout lecteur intéressé par ce prix littéraire d'ouvrages parus récemment au format poche.
  • Contact

Recherche

Archives

27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 23:07

Les élèves délégués représentants leurs classes respectives se sont retrouvés lundi 9 mai dernier au lycée Sarcey de Dourdan. La modération était assurée par M. Lagrave, bibliothécaire à la bibliothèque municipale.

 

Voici le compte-rendu de cette réunion, élaboré par le modérateur :

 

Prix Dourdan Poche – 2ème édition – Délibération du jury

9 mai 2011

         Pour cette deuxième édition, des élèves représentant les établissements scolaires du secondaire de la ville de Dourdan se sont réunis lundi 9 mai afin de désigner le lauréat du Prix Dourdan Poche.

Remercions donc en premier lieu les élèves de 3e A et de 3e D du collège Auvray, les élèves de 3e 7 du collège Condorcet, les élèves de 3e A et de 3e C du collège Jeanne d’Arc, les élèves de 2nde 2 et de 2nde 6 du lycée Kastler, et enfin les élèves de 2nde 4 et de 2nde 6 du lycée Sarcey. Tous se sont admirablement prêtés à l’exercice, pourtant délicat, qui consiste à rapporter les paroles de leurs camarades par un argumentaire solide, ainsi que le leur avait demandé Madame Houllier, professeur-documentaliste du lycée Sarcey, au début de la délibération.

Avant de désigner le Lauréat et le Choix du jury 2011, les élèves ont énoncé quelques remarques d’ordre général sur le travail effectué cette année pour mener à terme ce projet. Chacun des ouvrages a été l’objet de séances en demi-groupes avec les professeurs de français, et des fiches de lecture ont été rédigées. Dans l’ensemble, ces activités se sont bien déroulées. Cependant un problème s’est posé cette année, puisque la majorité des élèves n’a pas lu l’ensemble des titres en compétition, non par manque d’envie, mais plus simplement par manque de temps. Rappelons que le calendrier du Prix est très resserré, puisque les lectures débutent en octobre et doivent être terminées fin avril, ce qui laisse peu de temps aux élèves pour lire en profondeur les cinq titres en lice, surtout quand il s’agit comme cette année de romans ambitieux aux thématiques fortes.

Cette aventure continue néanmoins de stimuler les élèves, par les lectures qu’elle génère, et par les animations et les rencontres qu’elle provoque.

La 2nde 6 du Lycée Sarcey a désigné Passe un ange noir d’Anne Bragance, pour son écriture simple et directe. Une grande majorité d’élèves a lu ce roman qui leur a paru à tous plus facilement abordable que les autres titres.

La 2nde 2 du Lycée Kastler a aussi choisi Passe un ange noir, et cela pour plusieurs raisons. Le roman d’Anne Bragance a séduit les élèves par son style, ainsi que pour son aspect contemporain. Le personnage principal est une jeune fille de leur époque, qui connaît certains problèmes auxquels ils sont parfois confrontés. De plus, la rencontre de générations  et de cultures différentes, telle qu’elle est abordée dans le livre, les a fortement intéressés.

La 2nde 4 du Lycée Sarcey a privilégié Trois carrés rouges sur fond noir de Tonino Benacquista, pour le dynamisme du récit et pour l’originalité du contexte de l’intrigue, située dans le milieu de l’art contemporain. De plus, l’évolution du personnage principal leur a paru particulièrement intéressante. Ce personnage s’ouvre en effet par nécessité sur le monde de l’art contemporain afin de connaître les raisons de l’agression dont il a été l’objet, et se construit peu à peu une nouvelle identité. Passe un ange noir a suivi de près Trois carrés rouges sur fond noir dans leur sélection.

La 2nde 6 du Lycée Kastler a aussi porté ses suffrages sur Trois carrés rouges sur fond noir, pour des raisons similaires. Le roman Magnus de Sylvie Germain est arrivé en deuxième position dans leur sélection, mais n’a pu être choisi puisque tous les élèves de la classe n’avaient pu le lire. Ceux qui l’ont lu ont toutefois apprécié l’originalité du point de vue manifesté dans ce livre (la guerre de 39-45 racontée par un enfant ayant grandi dans une famille de nazis) et la façon dont l’auteur a su rendre cette page d’Histoire très vivante. En revanche, les élèves ont trouvé le roman d’Anne Bragance peu original.

Les élèves des classes de 3e du collège Jeanne d’Arc ont voté pour le livre d’Anne Bragance, Passe un ange noir, pour des raisons déjà évoquées. En deuxième place a été choisi Trois carrés rouges sur fond noir.

Les élèves de 3e 7 du collège Condorcet ont quant à eux préféré Trois carrés rouges sur fond noir au livre d’Anne Bragance dont ils ont considéré la fin trop rapide et trop convenue.

Les élèves de 3e D du collège Auvray ont voté pour Passe un ange noir, dont ils ont apprécié la multiplicité des points de vue, les différences de ton dans la narration et l’aspect poétique. Par ailleurs, ils ont jugé, au contraire des élèves du collège Condorcet, que l’auteur avait su laisser une grande place à l’imprévu dans son récit. De plus, ils ont trouvé les personnages très attachants. Trois carrés rouges sur fond noir s’est situé en deuxième position, mais certains élèves ont estimé ce roman policier « trop fouillis ».

La 3e A du collège Auvray ont désigné Passe un ange noir, suivi en deuxième position par le roman de Sylvie Germain Magnus. Les délégués ont expliqué que leur classe comporte beaucoup de petits lecteurs qui n’avaient pu lire l’ensemble de la sélection. Ils signalent cependant que ceux qui ont lu les deux romans, et qui ont pu les comparer, ont préféré Magnus à Passe un ange noir.  

Le prix Dourdan poche 2011 est donc attribué au roman Passe un ange noir d’Anne Bragance !


 

                       Avant de lever la séance, il a été demandé aux membres du jury de désigner l’un des cinq titres en compétition en leur nom propre, et cela afin de déterminer le Prix du Choix du jury. Parmi les vingt élèves présents, seuls dix-huit pouvaient voter, puisque deux des six élèves du collège Jeanne d’Arc n’étaient venus que pour assister à la délibération.

10 voixont été attribuées à Passe un ange noir d’Anne Bragance. Parmi ces 10 voix, deux ont désigné ex-aequo Trois carrés rouges sur fond noir et Magnus.

5 voixont été portées sur Magnus (4+1 ex-aequo)

5 voixont préféré Trois carrés rouges sur fond noir (4+1 ex-aequo)

L’un des membres du jury a signalé avec beaucoup d’à-propos que ces trois romans relèvent de la même thématique : l’identité. Chacun des personnages principaux s’interroge : Qui suis-je ? Qu’est-ce que je peux faire de ma vie ?

Le remplaçant d’Agnès Desarthe et L’incident de Christian Gailly n’ont malheureusement récolté aucune voix.

Les membres du jury estiment  en effet que le roman d’Agnès Desarthe ne comporte pas d’accroche, pas de dynamique, et qu’on ne comprend pas où l’auteur veut en venir. Quant au roman de Christian Gailly, si les membres du jury ont bien perçu le fait que l’auteur avait tenté de rendre compte de la pensée de son personnage, ils considèrent cependant que la transcription de cette pensée hésitante, imprévisible et confuse (comme toute forme de pensée) aboutit à une lecture bien difficile et peu compréhensible.

Enfin, les membres du jury ont manifesté beaucoup d’intérêt pour le personnage de Magnus, et pour l’intelligence et la profondeur de ce roman. Ils lui ont cependant préféré Passe un ange noir, pour sa fin heureuse, pour la générosité de son propos, et pour le sentiment d’espoir qu’il dégage.


    Prix du Choix du jury 2011 : Passe un ange noir d’Anne Bragance !
Repost 0
Published by Prix Dourdan Poche - dans Le jury
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 14:13

Des élèves des établissements secondaires de Dourdan se sont réunis lundi 26 avril 2010 à la Mairie de Dourdan afin de désigner le lauréat du Prix Dourdan Poche pour cette première édition 2010.

 

Quatorze élèves étaient rassemblés et avaient pour mission de représenter les classes impliquées dans ce projet. Saluons donc l'investissement des classes de 3ème C (Collège Emile Auvray), 3ème 2 (Collège Condorcet), 3ème A et 3ème B (Collège Jeanne d'Arc), 2nde 6 (Lycée Kastler), 2nde 9 et 2nde BPC (Lycée Sarcey) !

 

Après qu'il ait été demandé aux élèves quelles étaient leurs réactions les plus immédiates par rapport au déroulement de ce projet, les élèves ont répondu que, dans l'ensemble, cette aventure avait été très bien perçue par les classes participantes.  

Dans un second temps, les élèves ont été questionnés sur le livre de la sélection qui les avait le plus désappointés pour une raison particulière.

 

Ø   Pour les élèves du lycée Kastler, Le labyrinthe du temps (de Maxence Fermine) entrait dans cette catégorie. Les élèves ont étudié la première de couverture en classe, et, selon eux, le récit n'a pas répondu à leurs attentes et l'auteur n'a pas su gérer ses idées (sic).

Par ailleurs, certains élèves ont été déçus par leur rencontre avec l'écrivain Richard Andrieux qui, selon eux, se présentait exclusivement dans la posture de l'écrivain.

 

Ø   Les élèves du collège Auvray ont montré leur désaccord avec les précédents. Le labyrinthe du temps leur a en effet beaucoup plu, et ce récit leur a semblé très original. En revanche, José (de Richard Andrieux) les a déçus.

 

Ø   Les élèves du collège Condorcet se sont ennuyés à la lecture de L'homme de Verdigi (de Patrice Franceschi), dont ils ont trouvé l'intrigue trop lente.

 

Ø   Pour les élèves du collège Jeanne d'Arc, c'est la lecture de No et moi (de Delphine de Vigan) qui ne les a pas enchantés. Les deux personnages principaux leur ont paru très caricaturaux.

 

Ø   Les délégués du lycée Sarcey ont, par contre, trouvé des qualités à chacun des livres en sélection et n'en ont exclu aucun après leur lecture.

   

Nous sommes ensuite entrés dans le cœur du sujet qui nous réunissait ce jour, et les élèves ont été chargés de rapporter la désignation du roman ayant reçu la majorité des suffrages dans les classes participantes, et les arguments qui ont concouru à choisir le lauréat.

 

 

Collège Condorcet

1- No et Moi

2-Eldorado

3-Le labyrinthe du temps

4-José

5-L'homme de Verdigi

 

Collège Jeanne d'Arc

1- José

2- Le labyrinthe du temps

3- No et moi

4- Eldorado

5- L'homme de Verdigi

 

Lycée Sarcey

1-No et moi

2- Eldorado et José (ex aequo)

3- Le labyrinthe du temps

4-L'homme de Verdigi

  

Collège Auvray

1- No et Moi

2- José

3- L'homme de Verdigi

4- Eldorado

5- Le labyrinthe du temps

 

Lycée Kastler

1- No et moi

2- José

3- Eldorado

4- Le labyrinthe du temps

5- L'homme de Verdigi

 

 

Pour clore notre réunion, l'équipe enseignante a demandé aux délégués des établissements de désigner un roman en leur nom propre et selon leur propre conviction afin d'attribuer la Mention spéciale du Jury.

 

Cette mention a été donnée ex aequo à No et moi et José (quatre voix chacun). Ont suivi Eldorado (deux voix), Le labyrinthe du temps (deux voix) et L'homme de Verdigi (deux voix).

 

 

Prix Dourdan poche 2010 : No et moi de Delphine de Vigan

 

Mention spéciale du Jury 2010 : No et moi de Delphine de Vigan et José de Richard Andrieux (ex aequo)

 

 

par Renaud Lagrave (Bibliothèque municipale)

Repost 0
Published by Prix Dourdan Poche - dans Le jury
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 11:27

Ils étaient 14 délégués ce lundi 3 mai 2010, deux délégués par classe participante, pour délibérer dans la salle du conseil municipal de la Mairie de Dourdan sous la médiation de M. Lagrave, bibliothécaire à la Médiathèque de Dourdan.

 

IMAGE 201 R

Le jury du Prix Dourdan Poche au travail 

 

 La décision finale n'était pas aisée, car tous les titres en compétition étaient excellents et chacun avait ses défenseurs passionnés. Après un débat bien argumenté, le résultat tombait :

 

 

 

 Le Prix Dourdan Poche 2010 

 

 No et moi

 

 de Delphine de Vigan

 

Éditeur Jean-Claude Lattès

 

 

 

 

 

Dans une salle attenante, un autre jury, composé de personnalités de la Mairie et de la Médiathèque de Dourdan ainsi que des professeurs et documentalistes ayant travaillé sur ce projet, passait en revue les propositions de logos créés par les élèves des établissements participants. Tout le monde trouvait les créations des élèves plutôt remarquables et le choix était difficile. Le gagnant est Mathieu NERVÉ de la Seconde BPC du Lycée Sarcey. Nous remercions Mme Gloaguen, son professeur d'arts plastiques, du soutien professionnel apporté.

 

IMAGE 205 R

 

 

Repost 0
Published by Prix Dourdan Poche - dans Le jury
commenter cet article